Sur moi

Né à Madrid en février 1976 et résidant à Daimiel (Ciudad Real), au cœur de La Mancha, Gómez-Cambronero est ingénieur civil mais artiste depuis qu’il est vieux pour utiliser la brosse. L’atmosphère familiale et l’environnement dans lequel il a grandi ont créé les caractéristiques de sa peinture avec ses propres nuances afin que son travail soit reconnaissable. Aujourd’hui, il est un peintre de grande projection et de personnalité.

       Méticuleux avec les espaces, marquant les perspectives, créant du mouvement, inondant de lumières et baignant d’ombres, et surtout avec une grande connaissance de la profondeur et de l’émotion du spectateur, Juan Francisco répond à la question du réalisme pictural. Cependant, il n’a aucun problème à fusionner ce style avec un expressionnisme figuratif, très typique de sa forte personnalité artistique. C’est l’origine de ses premiers travaux impactés par sa capacité à générer des questions chez l’observateur.

Cette étape initiale variait selon la maturité et se transformait au fur et à mesure que la technique évoluait. Aujourd’hui, il n’y a pas de défi qui ne contemple. En fait, il ne les attend pas, il part à sa recherche. Des manières Manchego à l’urbanisme; du parti à la sérénité; De la tranquillité à la tension. Sa peinture est aussi dynamique que la pluie qui tombe dans la rue, comme le rugissement des gens et des voitures dans une ville; mais cela arrête aussi le calme et la sérénité. Dans la paix des enfants insouciants, dans la prière d’une mosquée, sur une route perdue …

Gómez-Cambronero atteint le but de l’artiste. Il a vocation à communiquer, à s’ouvrir, à le capter et à le réaliser. Sa personnalité rebelle l’accompagne et combine ses deux hémisphères cérébraux. Le résultat est le grand impact visuel et le dynamisme de son travail. Voici la maturité d’un grand peintre qui accumule déjà de nombreux prix de caractère national et international, qui a participé à de nombreuses expositions collectives individuelles, qui a illustré des livres, et a même agrandi les espaces urbains grâce à ses sculptures à barres d’acier ou Bronzes coupés réalistes.

ISMAEL TERRIZA REGUILLOS
JOURNALISTE ET ÉCRIVAIN

DERNIÈRES EXPOSITIONS

« SEULEMENT ART » Art by Leyton Galerie- ESTEPONA – MALAGA-(ESPAÑA)
FÉVRIER – 2020

« MAROC » CIUTADÁ ILEGAL (PALMA DE MALLORCA)
DÉCEMBRE – 2019

« ÉCHANGE COLLECTIF ARTISTIQUE MAROC/ESPAGNE » Galeríe Pascual del Cabo (PALMA DE MALLORCA)                    NOVEMBRE – 2019 

« PAYSAGES URBAINS » Centre Culturel POZUELO (CIUDAD REAL) 
AOÛT – 2019

« PASAJES DE CRUZ CON MARTILLO » Centre Culturel – DAIMIEL (CIUDAD REL) 
AVRIL – 2018

« COLLECTIF » Palace Ducal
PASTRANA (GUADALAJARA)
JUIN- 2010

« COLLECTIF » Concours J.Barcenas. Museo VALDEPEÑAS (CIUDAD REAL)
MAI – 2010


SUIVANT EXPOSITIONS

« MONDES » – Galerie Aires – CORDOBA (PALMA DE MALLORCA)
OCTOBRE – 2020

« VILLES  »  Hôtel Miguel Angel ***** MADRID (ESPAGNE)

FÉVRIER 2021

« VILLES II »  – Museé Elisa Cendreros – CIUDAD REAL (ESPAGNE)                       DÉCEMBRE – 2021

DERNIÈRS PRIX

Premier prix XXXII Concours Régional ville de ALMODOVAR
SEPTEMBRE 2019

Prix d´acquisition. VIII Competition « Palace  des Claveria » au village ALDEA DEL REY.
SEPTEMBRE 2019

Deusième prix. XIII Concours ville de MEMBRILLA .

AOÛT 2019

Deuxiéme prix et cinquième prix. XXIX salle d’art  ville de PUERTOLLANO  .
JULLIET 2019

Deusième prix. III Concours de peinture ville de TOMELLOSO .
JUILLET 2019

Premier prix. V Concours international « Luis de Morales » Arroyo de la Luz -CACERES .
AOÛT 2018

Deusième prix. XII Concours ville de MEMBRILLA .
SEPTEMBRE 2018

Deusième prix. VI Concours de peinture ville de  TORRALBA DE CALATRAVA .
MAI 2018

Fermer le menu